Attention au changement d'heure, le nombre d'accidents de la route augmente !

26 octobre 2018

Le dernier week-end d'octobre est déjà là et son passage à l'heure d'hiver aussi. Certes on gagne une heure de sommeil pourtant une recrudescence d'accidents de la route a été constatée... Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3 heures du matin il sera 2 heures.

Le jour se lèvera plus tôt mais le blues du dimanche soir arrivera un peu plus précocement que d'habitude avec la tombée de la nuit vers 17 h 30...

Pourtant, une heure de sommeil supplémentaire ne suffit visiblement pas à se remettre de ce changement d'heure puisqu'une étude de la Direction de la sécurité publique relève une augmentation du nombre d'accidents de la route la semaine qui suit.

Le pic d'accidentalité et de mortalité est relevé dans les tranches 8h/10h et 17h/21h, soit aux heures de pointe. Plus de monde sur les routes et une visibilité amoindrie par l'obscurité qui s'accentue seraient les causes essentielles.

Les piétons, les cyclistes, les automobilistes, tout le monde serait concerné.

La fatigue pourrait être aussi une cause de ce taux d'accidents en hausse, puisque des chronobiologistes ont relevé que ce changement d'heure serait aussi néfaste à l'organisme que le décalage horaire lors des voyages. Le sommeil, l'alimentation et l'humeur seraient modifiés au point de voir une augmentation de 5% d'infarctus la semaine qui suit ce passage à l'heure d'hiver.

Les automobilistes doivent redoubler de vigilance, réduire leur vitesse et « se méfier des "trous noirs", ces passages d’une zone éclairée à un espace plus sombre d’où un piéton peut surgir, et enfin de s’écarter des trottoirs autant que possible. »

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article