Commerces : Cyril Pellevat déplore que l'Assemblée nationale ait rejeté un amendement


31 octobre 2020

Cyril Pellevat déplore que l'Assemblée nationale ait rejeté un amendement déposé par le Sénat en faveur de la réouverture des petits commerces

Dans le cadre du projet de loi relatif à la prorogation de l'état d'urgence sanitaire, le Sénat avait, à l'unanimité et contre l'avis du Gouvernement, voté un amendement permettant aux préfets d'autoriser à titre dérogatoire la réouverture des commerces de détail.

Cette possibilité n'aurait été ouverte que si les conditions sanitaires y étaient favorables et aurait permis de réduire le désavantage de ces commerces face aux grandes surfaces et aux géants du numérique dans les territoires les moins touchés par le virus. Malheureusement, ce dispositif a été supprimé ce jour par l'Assemblée nationale.

Je le déplore au plus haut point.

Les commerces de proximité ont déjà été durement touchés pendant le premier confinement, et tout doit être fait pour leur permettre de survivre à cette crise économique sans précédent.

Le Sénat travaillera donc à plein régime pour prévoir des mesures financières en leur faveur et nous essayerons de redonner vie à cette proposition dans le cadre de la commission mixte paritaire. Nous interpellerons également le Gouvernement à ce sujet lors des prochaines questions d'actualité.

J'ai par ailleurs cosigné une tribune écrite par ma collègue Laurence Darcos visant à autoriser l'ouverture des librairies dans l'ensemble du territoire dans le strict respect des gestes barrières. Le Gouvernement nous a pour le moment notifié qu'aucune ouverture ne sera possible pour ces dernières durant au moins 2 semaines, mais nous espérons que cette interdiction sera réévaluée à l'issue de cette période.

Les grandes enseignes ont quant à elles été contraintes de fermer leurs rayons livres afin de réduire le biais concurrentiel, ce que je salue.

En attendant de savoir si nous parviendrons à réintroduire ce dispositif pour les commerces de détail et d'obtenir plus d'informations sur la réouverture des librairies, j'encourage vivement ces dernières et les autres commerces de proximité à mettre en place un système de click and collect qui est pour l'instant autorisé.

Je resterai par ailleurs pleinement mobilisé pour soulager le commerce français, et je continuerai ces prochains jours à réfléchir à des propositions allant en ce sens. 

255-46-poirier_immobilier-logo.jpg (11 KB)

Communiqué de presse du Sénateur Cyril Pellevat Crédit photo Jennifer Jacquier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article