Cyril Pellevat voit la brutalité de ce second confinement comme la marque de l'échec du Gouvernement


29 octobre 2020

Cyril Pellevat voit la brutalité de ce second confinement comme la marque de l'échec du Gouvernement dans la lutte contre la Covid-19

Un second confinement, certes plus permissif, a été annoncé ce soir par le Président de la République.

Si la situation sanitaire ne permet pas de s'y opposer, j'estime toutefois que le Gouvernement ne s'est pas assez préparé pour faire face à la seconde vague dont nous connaissions la probabilité dès cet été.

Plusieurs mesures auraient pu être prises ces derniers mois pour préserver au maximum notre économie, mais elles n'ont malheureusement pas été mises en place.

De ce fait, nous devons désormais nous restreindre de nouveau si nous voulons éviter une situation telle que l'a connu l'Italie au plus fort de l'épidémie, et ne pas nous retrouver avec des malades ne disposant pas de place dans les hôpitaux pour se faire soigner.

L'idée d'un « semi- confinement » ciblant principalement les personnes âgées ou fragiles a été évoquée.

Sans parler des conséquences psychologiques d'une telle mesure sur nos aînés, force est de constater que si cette idée aurait pu être efficace il y a quelques mois, il est désormais bien trop tard pour cela.

Aussi, si l'état d'urgence sanitaire permet au Gouvernement de prendre des mesures par ordonnance, je resterai, et tel est mon rôle en tant que membre du Parlement, extrêmement attentif aux dispositions que la majorité adoptera ces prochains mois.

255-46-poirier_immobilier-logo.jpg (11 KB)

Nous laisserons quelque peu de côté notre pouvoir législatif durant un temps, mais le pouvoir de contrôle du Parlement n'en sera que renforcer.

En particulier, je m'assurerai du fait que notre économie sera préservée autant que cela est possible et que des mesures seront prises pour les commerces et les salariés ne pouvant poursuivre leurs activités.

Je vérifierai également que le Gouvernement prenne en bien en compte les spécificités transfrontalières de la Haute- Savoie et ne bloquent pas inutilement les déplacements et les relations entre notre pays et nos voisins.

Communiqué de presse du Sénateur Cyril Pellevat
Crédit photo Jennifer Jacquier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article