Excenevex : Les Ailes anciennes de Haute-Savoie ouvrent leurs portes pour les journées du patrimoine


04 septembre 2020

Les Ailes anciennes de Haute-Savoie, association qui œuvre depuis 1992 à la sauvegarde du patrimoine aéronautique français, ouvriront leurs portes les 19 et 20 septembre, de 10 à 18 heures, au quartier La Fattaz à Excenevex, lors de la 37 e édition des Journées européennes du patrimoine.

Des avions de collection Le public pourra découvrir les deux avions de collection, actuellement en phase de restauration, ainsi que du matériel. La volonté des membres de l’association étant de constituer, à terme, ce qui sera le premier Musée du patrimoine aéronautique de Haute- Savoie.

Actuellement, les Ailes anciennes restaurent un Fouga Magister CM 170, dont le dernier vol remonte au 9 juillet 1986.

Ce biplace d’entraînement réformé par l’armée de l’air posait ses roues pour la dernière fois sur la piste de l’aéroport d’Annecy-Meythet, avant que l’aéroclub annécien ne le cède à l’association, le 2 juin 2007. Immobilisé à l’extérieur et voué à une destruction lente, le Fouga Magister a pu être sauvé grâce à l’association, dont le président est un ancien mécanicien de l’armée de l'air qui a déjà travaillé sur cet avion.

L’objectif étant de le refaire voler.

Le public pourra se rendre compte du travail accompli et indispensable pour que l’appareil puisse reprendre les airs. La réglementation aérienne étant draconienne, c’est à un véritable travail d’orfèvre que les bénévoles se sont attaqués.

L’état d’avancement offrira aux visiteurs la possibilité de voir des parties de l’avion aussi neuves que lors de sa sortie d’usine, en 1957.

L’association fondée il y a 25 ans est également propriétaire d’un second aéronef militaire, un Dassault Mystère IV-A, premier avion de série ayant franchi, en France, le mur du son, en 1953.

Vandalisé parce qu’il avait été abandonné sur un terrain, ce vieil appareil retrouvera son état de l’époque après quelques centaines d’heures de travail.

Les visiteurs pourront observer une machine en cours de rénovation.

Enfin, c’est un autre avion Dassault qui a rejoint, l’an dernier, le hangar, grâce à un prêt de la division “patrimoine et traditions” de l’armée de l’air. Le Mirage F1-CT n°220 porte les couleurs du régiment de chasse 2/30 Normandie-Niémen. Stocké dans l’entrepôt

Dassault-Mirage F1 CT-N°220-Cockpit.JPG (355 KB)

Un stand pour passer le Brevet d'initiation aéronautique

Un stand sera également tenu pour toutes les personnes qui souhaiteraient s'inscrire à une nouvelle session du BIA, qui débutera cet automne à Excenevex.

Encadrés par les membres des Ailes anciennes, ces cours préparatoires au brevet d'initiation aéronautique (BIA) sont scindés en cinq thèmes : connaissance des aéronefs-aérodynamique- mécanique du vol, météorologie, règlementation, navigation-sécurité des vols, puis histoire de l’aéronautique et de l’espace.

Des sculptures d’avions sur pierre

Associant l’art à l’aéronautique, l’artiste suisse Steve Antonietti exposera ses sculptures d’avions en pierre blanche de chine et essences de bois rares, présentées sous la forme de lampes de chevet.

Une association soutenue par la Fondation du patrimoine

Par ailleurs, les Ailes anciennes de Haute-Savoie sont soutenues par la Fondation du patrimoine, dont le but est de sauvegarder et valoriser le patrimoine rural et industriel non protégé.

Communiqué de presse Les Ailes anciennes de Haute-Savoie

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article