Grêle dans le Bordelais: les aides ne pourront pas compenser toutes les pertes

07 juin 2018 - 238 vues

Fin mai, les violents orages de grêle ont dévasté près de 7.100 hectares de vignes dans le Bordelais et plus de 10.000 ha dans le bassin Charente-Cognac.

Les aides et allègements qui seront consentis aux viticulteurs et autres exploitants de Gironde touchés par l'épisode de grêle en mai "ne compenseront jamais la totalité des pertes subies", a averti mercredi le préfet de Nouvelle-Aquitaine, Didier Lallement, incitant l'interprofession à développer l'assurance contre les aléas climatiques.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article