La CCPEVA lutte contre les plantes invasives sur le chemin des bords de Dranse


06 octobre 2020

La CCPEVA poursuit le prolongement du chemin des bords de Dranse en direction de Chevenoz.

Le prochain secteur soumis à ces travaux, qui permettront à court terme une continuité entre Abondance et Bonnevaux, se situe principalement en rive droite de la Dranse à Abondance (Sous le Pas) sur une longueur de 800 m.

Cependant, avant le démarrage du chantier prévu en octobre 2020, les services de la CCPEVA ont recensé des espèces végétales exotiques envahissantes sur ce secteur.

Les espèces exotiques envahissantes dites « invasives » sont des espèces qui ont été introduites hors de leur aire de répartition naturelle par l’Homme et qui s’installent au détriment des espèces locales et en affectant la biodiversité.

De fait, l’expansion de ces espèces est aujourd’hui la deuxième cause de perte de la biodiversité à l’échelle mondiale.

Afin de préserver la biodiversité sur le territoire, les services de la CCPEVA ont procédé à l’arrachage de ces espèces avant la poursuite du chantier des bords de Dranse dans ce secteur.

En l’absence de cette intervention, le passage répété d’engins de chantier sur les secteurs envahis par les invasives aurait provoqué une possible extension de ces espèces exotiques via les graines et le bouturage des tiges.

Trois espèces invasives ont été arrachées et balisées : les balsamines de l’Himalaya, les renouées asiatiques et les arbres à papillon.

Cette journée du 1 er octobre a mobilisé quatre agents et a permis de récolter 3600 litres de plantes invasives qui seront incinérés.

255-46-poirier_immobilier-logo.jpg (11 KB)

Communiqué CCPEVA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article