La Confédération Paysanne a interpellé le Préfet de Haute Savoie


15 janvier 2021

Suite aux annonces du Premier ministre et l’instauration d’un couvre-feu à 18H la Confédération Paysanne de Haute Savoie a interpellé M. Alain Espinasse, Préfet de Haute Savoie.

En effet cette nouvelle mesure va mettre en difficulté certains circuits alimentaires de vente directe comme les retraits de paniers (AMAP) et les marchés paysans du soir présents dans le département.

Ces paysan.nes en vente directe ont redoublé d'effort depuis le début de la crise sanitaire pour assurer l'approvisionnement en produit frais et locaux.

Faute de dérogation et d'aménagement, le couvre-feu à 18h va générer des difficultés d'écoulement des produits, du stress et de l’épuisement.

La Confédération paysanne a alerté le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour demander que soit ajoutée, aux motifs de dérogations au couvre-feu, la possibilité de se rendre sur le lieu de distribution d’une AMAP ou de tout autres lieux de vente directe de produits alimentaires et sur les marchés du soir.

Nous espérons que le préfet nous soutiendra dans cette démarche.

Localement la Confédération Paysanne de Haute Savoie se fait le relais de cette mobilisation pour que les AMAPs et les marchés paysans puissent continuer à fonctionner et garantir ainsi l’accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous.

255-46-poirier_immobilier-logo.jpg (11 KB)

Communiqué de presse Confédération Paysanne de Haute Savoie

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article