La justice française ordonne un procès pour le scandale de la viande de cheval

02 mars 2018

Cinq ans après le retentissant scandale en Europe de la viande de cheval vendue comme du boeuf, la justice française a décidé de juger quatre protagonistes soupçonnés d'avoir participé à l'escroquerie, dont deux ex-dirigeants de l'entreprise Spanghero.

Le juge d'instruction, en charge de l'enquête entamée début 2013, a ordonné le 26 janvier que soient jugés l'ancien dirigeant de cette société de transformation des viandes implantée en Occitanie, ainsi que l'ex-directeur du site et deux négociants néerlandais, principalement pour "tromperies" et "escroquerie en bande organisée", comme l'avait requis le parquet de Paris à l'été 2016.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article