La Ville d'Evian sélectionnée pour bénéficier du programme "Petites villes de demain"


11 décembre 2020

Le ministère de la cohésion des territoires a annoncé en octobre dernier le lancement d'un plan national "Petites villes de demain".

Ce programme est conçu pour soutenir les communes et intercommunalités de moins de 20 000 habitants qui exercent une fonction de centralité de leur bassin de vie " et qui sont engagées dans un modèle de développement plus écologique et de dynamisme territorial.

Le programme s’organise autour de trois piliers : Le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75%), et l’apport d’expertises.

L’accès à un réseau, grâce au Club "Petites villes de demain", pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme. Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place.

Madame le Maire a déposé en préfecture un dossier de candidature argumenté relatant les projets et orientations de la commune en termes d'amélioration environnementale et de résilience, en lien avec les objectifs du développement durable.

L'Etat vient d'annoncer ce vendredi la liste des villes de moins de 20 000 habitants sélectionnées pour en bénéficier ; la Ville d'Evian a été retenue dans ce dispositif.

"Il s'agit d'une opportunité importante pour Evian qui nous permettra de continuer à développer notre dynamisme et notre qualité de vie, surtout dans la période que nous traversons" selon Josiane Lei, maire d'Evian.

La Ville d'Evian pourra bénéficier d'apports en compétences, en ingénierie et financiers et être un terreau d'innovation pour l'ensemble du territoire.

255-46-poirier_immobilier-logo.jpg (11 KB)

Communiqué de presse ville d'Evian-les-Bains

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article