Le procès Abdeslam reprend en son absence, regards tournés vers sa défense

08 février 2018

Le procès à Bruxelles de Salah Abdeslam pour une fusillade en 2016 avec des policiers a repris sans lui jeudi, mais son avocat Me Sven Mary a confirmé en début d'audience qu'il continuerait d'assurer sa défense.

Présent lundi lors de la première journée, le seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre 2015 avait fait savoir le lendemain au tribunal qu'il ne souhaitait plus comparaître. L'ouverture de son procès avait été marquée par sa profession de foi musulmane et une virulente diatribe contre la justice et les médias.

"Je n'ai pas peur de vous, je n'ai pas peur de vos Alliés, de vos associés, je place ma confiance en Allah et c'est tout", avait lancé, défiant, ce Français d'origine marocaine âgé de 28 ans. Son coprévenu Sofiane Ayari, complice de sa fuite après la fusillade du 15 mars 2016 dans la commune bruxelloise de Forest, se retrouve seul face au tribunal pour ce deuxième et sans doute ultime jour de procès.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article