Les personnels hospitaliers frontaliers seront dotés d’un macaron employé prioritaire


18 mars 2020

Santé Publique/Coronavirus/Covid-19

Dispositif de fluidification du trafic pour les professionnels de santé La mise en place de contrôles à la frontière par les autorités suisses génère depuis 48 heures de nombreux embouteillages dans et aux abords de Saint-Julien-En- Genevois qui empêchent, notamment, les professionnels de santé de rejoindre rapidement leur poste de travail dans les centres hospitaliers.

C’est pourquoi, afin de faciliter leurs déplacements et ainsi éviter des pertes de temps, les personnels hospitaliers frontaliers seront dotés d’un macaron « COVID 19 – Employé prioritaire » qui leur sera fourni par leur employeur.

Ce macaron a pour fonction de les aider à franchir rapidement les contrôles mis en place par les autorités suisses.

Pour cela, il convient que les personnels hospitaliers frontaliers concernés utilisent les plate-formes douanières de BARDONNEX et de THONEX-VALLARD où une voie de circulation leur sera réservée : la voie PL pour BARDONNEX et la voie de covoiturage pour THONEX-VALLARD.

Si vous êtes 2 personnes ou plus dans les véhicules, les gardes frontières suisses ont la possibilité de stopper le véhicule affichant le macaron afin de vérifier que les passagers sont tous des personnels hospitaliers ou des professionnels de santé.

À défaut, le véhicule ne pourra pas passer.

Ce dispositif sera mis en place à compter du jeudi 19 mars 2020 matin.

Services de l’État de Haute-Savoie

Photo d'illustration / © Photo PQR /Maxppp.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article