Sciez : La commune, souhaite la destruction de la maison alvéole pour construire des immeubles

07 août 2018

La commune de Sciez, souhaite la destruction de la maison d’habitation à l’architecture remarquable pour construire des immeubles, dans le cadre de l’agglo du Grand Genève. Ses propriétaires, occupants et voisins veulent la conserver.

Une pétition a été lancée.

La réalisation de l’agglomération du Grand Genève, entre « intimidation » et bulldozer

Et en juin 2018, le quotidien Le Dauphiné nous apprend que la commune de Sciez a officiellement annoncé le développement à court et moyen terme d’un projet d’urbanisation massive de la zone: 6 immeubles comprenant 180 logements devraient s’y élever, à la place d’une ferme déjà détruite, d’un magasin de fleurs, de chalets savoyards ainsi que de l’Alvéole.

Le propriétaire, qui tentait depuis trois ans de dialoguer avec la municipalité au nom de la communauté de voisinage, avait été dans un premier temps assuré par Odile Longuet, adjointe au maire de Sciez chargée de l’urbanisme, de pouvoir rester dans sa maison et de participer à l’élaboration du projet: « à chaque séance de travail nous évoquons votre situation pour l’intégrer dans le projet », lui écrivait-t-elle fin 2017.

Mais finalement, « mes voisins et moi avons été mis devant le fait accompli par la municipalité: il n’y a pas d’autre solution pour que le projet démarre, il faut qu’absolument tous les propriétaires de la zone vendent.

Il disent vouloir commencer les travaux dans dix-huit mois. Il ne nous resterait alors qu’à négocier « à l’amiable » la « valorisation » de nos terrains. Leur communication ressemble fortement à de l’intimidation », commente-t-il. « Nous comprenons qu’il y ait un besoin de logements, mais nous refusons la politique de la table-rase. Qu’ils cessent de détruire notre patrimoine. Rien ne les empêchent de revoir leurs plans.

L’Alvéole et les chalets resteront ainsi un îlot de verdure entre la zone artisanale et les immeubles », conclut-il.

À gauche, la partie nord du projet. À droite, les propriétaires ont fait réapparaître la maison Alvéole et les chalets sur le plan.

Le maire de Sciez, quant à lui argue d’une « obligation de construire » par l’Etat et de l’acceptation par le préfet du plan local d’urbanisme qui vient d’entrer en vigueur.

Si les négociations avec le habitants n’aboutissent pas, il falloir prouver qu’il n’a pas le choix que d’exproprier, qu’il ne peut pas construire ailleurs. « Oh vous savez moi, dans un an et demi je ne suis plus là! », lança-t-il lors de la réunion « d’information » pour les propriétaires des terrains de la zone concernée.

Un beau sac de nœuds en héritage pour le prochain premier édile, en somme.

À moins que le promoteur ne déplace l’Alvéole? « Pourquoi pas? » conclu le propriétaire. « Je reste ouvert à la discussion, même si je condamne leurs méthodes »

Pétition en ligne

https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-pr%C3%A9servons-la-remarquable-maison-hexagonale-alv%C3%A9ole-%C3%A0-sciez-sur-l%C3%A9man

Article Crieur.ch / Grand Genève News

crédit photo Ermin Appel

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article