Syrie: l'Occident hésite à frapper face aux menaces russes de "guerre"

13 avril 2018 - 261 vues

Les Occidentaux continuent d'étudier leurs options militaires pour punir le régime syrien qu'ils accusent d'avoir perpétré l'attaque chimique présumée de Douma, soucieux d'éviter une escalade avec la Russie qui brandit la menace d'une "guerre" en cas de frappes.

Le Conseil de sécurité des nations unies devait de nouveau se réunir vendredi à la demande de Moscou. Le le président américain Donald Trump n'avait pas encore pris de "décision finale" jeudi quant au déclenchement de frappes pour punir Damas, selon sa porte-parole.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article