Tennis: petite balle jaune et tirs en rafale dans Acapulco la violente

02 mars 2018

Balles explosives. Acapulco accueille depuis lundi l'élite du tennis mondial, et même la moitié du Top 10 de l'ATP après le forfait de dernière minute de Rafael Nadal, alors que la découverte de plusieurs cadavres mercredi a ravivé sa réputation de ville faisant partie des plus violentes au monde.

La fameuse cité balnéaire, appréciée durant des décennies du tout-Hollywood - de John Wayne à Sylvester Stallone -, a depuis connu une longue descente aux enfers. L'an dernier plus de 744 homicides y ont été recensés sur les onze premiers mois de l'année.

Des violences liées notamment aux rivalités entre petits groupes criminels qui se battent pour le contrôle local du trafic de drogue ou le racket de commerçants.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article