Léman : Réouverture des plages à partir du mardi 2 juin


28 mai 2020

La décision était attendue depuis longtemps et encore plus depuis le retour du soleil.

Les plages du Léman vont rouvrir le mardi 2 juin 2020.

Edouard Philippe a détaillé la réouverture des restaurants à partir du 2 juin : "Les restaurants, bars et cafés pourront ouvrir dans tous les départements à partir du 2 juin avec des restrictions temporaires pour ceux qui sont en orange.

Cette ouverte sera conditionnée au respect des règles sanitaires : 10 personnes maximum par table. Il y aura une distance minimale d’un mètre entre les tables de chaque groupe. Le port du masque sera obligatoire pour l’ensemble du personnel en salle et en cuisine et des clients quand ils se déplacent.

Concernant les hébergements touristiques : tout pourra rouvrir dès le 2 juin.

Nous évaluerons le 15 juin si les frontières doivent rouvrir, la décision sera prise collectivement avec l'ensemble des pays européens.

La France y sera favorable, à l'intérieur de l'Europe, sans période de quatorzaine.

En France, la limitation à 100 km a été bien respectée, cette mesure prend fin à partir du 2 juin.

Vous pouvez aller en congés annuel, mais il convient de rester vigilant et prudent.

Dès le 2 juin seront rouverts les plages, les lacs, les musées, les monuments avec port du masque obligatoire.

Dans les zones vertes : les salles de spectacle et les théâtres pourront rouvrir à compter du 2 juin, avec des règles de distanciation à respecter notamment en séparant les places assises.

Les piscines seront rouvertes dès le 2 juin, tout comme les parcs de loisirs avec une jauge maximum de 5 000 personnes.

Dans les zones orange, cette réouverture se fera seulement à compter du 22 juin. Partout en France, les cinémas seront rouverts à compter du 22 juin.

Dans les espaces de plein air, une jauge max de 5 000 personnes sera fixée. Dans les espaces couverts (salles concert), il y aura une limite en fonction de la capacité d’accueil et de la distanciation physique."

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article