Meillerie : lancement des procédures administratives et d’impact

01 février 2022 à 15h05

En raison d’un risque de chutes de pierres et de blocs rocheux élevé, d’éboulements fréquents conduisant à la fermeture de la RD 1005 avec une déviation pénalisante sur un itinéraire avec une circulation importante et l’enclavement vis-à-vis de la France de plusieurs villages, le Département de la Haute-Savoie a prévu des travaux de protection contre les chutes de pierre de la RD 1005 sur la commune de Meillerie, entre la sortie côté Saint-Gingolph et le passage à niveau.

D’un montant global de 54,5 M€, cette opération menée sous maîtrise d’ouvrage du Département sera financée à 100% par ce dernier.

Monsieur Nicolas Rubin, 1e Vice-président délégué à l’administration générale, sport, aménagement du territoire, devoir de mémoire et Conseiller départemental du canton d’Evian-Les-Bains, Monsieur le Vice-président délégué aux routes et bâtiments, pistes cyclables, mobilité et numérique, Anciens combattants, Madame Josiane Lei, Conseillère départementale du canton d’Evian-les-Bains et Présidente de la Commission action sociale, inclusion, logement et habitat ainsi que les élus locaux se sont rendus sur place ce jour.

Le 31 janvier, le Département a donné son accord pour engager la procédure d’évaluation environnementale nécessaire pour la poursuite du projet d’aménagement.

Il a également approuvé les dossiers d’enquêtes préalables à la déclaration d’utilité publique et parcellaire conjointe de l’opération de protection contre les chutes de pierres de la RD 1005 sur le territoire de la commune de Meillerie. Les objectifs et enjeux cette opération d’envergure sont les suivants :

- réduire l’aléa de chute de pierres ou de blocs à un niveau très faible au droit de la RD 1005,

- construire des ouvrages de protection pouvant être entretenus avec un impact moindre sur l’exploitation de la RD 1005,

- maintenir la circulation durant les travaux, - améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes.

L’aménagement prévu comprend :

- l’élargissement de la plateforme routière pour intégrer la continuité d’une voie verte,

- la sécurisation de l’itinéraire vis-à-vis des chutes de blocs et éboulements par :

-la création d’une fosse en sortie de Meillerie, au droit des installations de la carrière Sagradranse,

- le rehaussement du merlon existant de 8 m de haut à 14 m au droit des anciennes carrières de la Balme,

- la création d’une galerie pare-blocs de 340 ml au droit des rochers du Balairon.

Crédits photos © Dep 74 / L Guette.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article