Rappel des règles de bonne conduite à adopter en milieu naturel et agricole


16 juillet 2020

Après plusieurs mois de confinement, nombreux sont ceux qui souhaitent profiter des espaces naturels en montagne.

Il est cependant important de respecter certaines règles de bonne conduite afin de préserver la nature, et le travail des agriculteurs.

Rappel du contexte :

Les magnifiques paysages naturels du chablais ne sont pas que des aires de jeu.

Il y vit une flore et une faune fragiles, surtout en périodes printanière et estivale où les animaux sauvages s’installent pour nicher et élever leurs petits.

Il s’y trouve aussi des troupeaux d’animaux d’élevage, patrimoine culturel du milieu montagnard. Depuis quelques semaines, des problèmes de cohabitation ont été observés sur le plateau du Gavot, au Mont Bénand et dans les alpages.

Il faut savoir que toutes les prairies sont des espaces agricoles, donc de travail.

Le droit de passage est autorisé s’il est impossible de contourner la prairie.

Les prairies non pâturées sont fauchées et servent à nourrir les animaux d’élevage en hiver.

Le piétinement causé par la répétition des passages (marcheur, chien, vélo, cavalier), ou les pique-niques, détruisent la prairie qui ne peut plus être fauchée.

C’est une énorme perte pour un agriculteur.

Rappel des règles de bonne conduite :

La circulation d’engins à moteur (quad, motos) est interdite dans les espaces naturels et les prairies.

Sur les pistes ou chemins, dans certaines communes, des panneaux règlementent la circulation (panneaux ronds rouge et blanc).

Au franchissement des parcs et prairies, pensez à refermer les clôtures lors d’une obligation de traverser un parc pour éviter que le troupeau ne s’échappe.

Veillez également à ne pas pénétrer dans une prairie clôturée, sauf si le chemin vous y oblige.

Dans certains alpages, les troupeaux sont protégés des prédateurs (loups, chiens errants) par des chiens patous.

Lors de votre passage à proximité, éloignez-vous si vous avez un chien, et évitez de vous approcher du troupeau.

Tenez votre chien en laisse dans les espaces réglementés (panneaux réglementaires) et à proximité des troupeaux.

Dans les autres cas, il est préférable de le tenir en longe pour lui laisser plus d’espace pour s’amuser tout en restant à portée.

Pensez également à ramasser les crottes de votre chien pour éviter toute contamination des troupeaux ou de la faune sauvage, car elles peuvent être source de maladies pour eux. Il est interdit de jeter ses déchets par terre, notamment masques, mouchoirs en papier, mégots, ou tout type d’emballage, car ils contribuent gravement à la détérioration de ces milieux et peuvent être ingérés par les animaux d’élevage et causer leur perte.

Allumer un feu de camp est fortement déconseillé, parfois même réglementé par la commune :

un départ de feu est vite arrivé, surtout en période de sécheresse estivale.

La cueillette de fleurs et végétaux est interdite dans les espaces réglementés (panneaux).

Certaines plantes sont également toxiques ou protégées, en cas de doute s’abstenir, le bouquet sera de toute façon fané avant votre retour à la maison...

Pour toute activité en milieu naturel, il est recommandé de réfléchir à son impact sur le milieu :

ci-dessous quelques exemples :

 Sur la route, la traversée des animaux sauvages surtout de nuit est fréquente, rouler moins vite évite les risques de collision.

 Dans les falaises, en grimpant, il est possible qu’une nichée d’oiseaux se trouve à proximité : rester calme et contourner rapidement le nid, et signalez-le aux autres grimpeurs, cela évitera l’abandon du nid par les adultes.

Communication – CCPEVA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article