VIH/Sida : Poursuite de l’augmentation des dépistages en Auvergne-Rhône-Alpes


28 novembre 2019

Données issues de l’enquête LaboVIH

En 2018, le nombre de sérologies VIH effectuées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes est estimé à 604 136, soit 76 pour 1 000 habitants, se situant dans la moyenne nationale (hors Ile-de-France).

Ce taux est en augmentation depuis 2015 dans notre région comme en France.

En métropole, les régions Ile-de-France et PACA présentent les taux les plus élevés (figures 1 et 3A). En 2018, le nombre de sérologies VIH confirmées est estimé à 874, soit une proportion de sérologies positives estimée à 1,4 pour 1 000 sérologies (figure 2).

Après une augmentation en 2016, cette proportion est stable par rapport à 2017 alors qu’elle est en diminution en France métropolitaine et principalement en Ile-de-France (figure 3B).

La participation en 2018 à l’enquête LaboVIH par région est hétérogène. Elle était de 79% en Auvergne-Rhône-Alpes (contre 81 % en France).

Vente d’autotests de dépistage de l’infection par le VIH

Les autotests sont en vente depuis septembre 2015 sans ordonnance en pharmacie.

Au cours de l’année 2018, en Auvergne-Rhône-Alpes, 10 875 autotests (AAZ) ont été vendus à un prix moyen de 25,84 €.

Ce nombre est en augmentation et le prix est en baisse par rapport à 2017 (9 648 autotests vendus à 27,95€ en moyenne), suggérant un meilleur accès au dépistage dans la région (Source : Santé publique France).

Comité de rédaction : Elise Brottet, Alexandra Thabuis / Rédactrice en chef

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article